Logo

Choisissons d'être présent, ça changera tout

La pleine conscience

La pleine conscience, une approche douce et efficace

23219062 s

Selon la définition de la santé de l'OMS (Organisation Mondiale de la Santé), la santé ne consiste pas seulement en une absence de maladie ou d'infirmité : elle est un état de complet bien-être physique, mental et social. Dans cette même perspective, la pleine conscience s'adresse à tout le monde, à chacun de nous avec son stress, ses problèmes de sommeil, ses ruminations, pour (ré)apprendre à vivre pleinement tout notre potentiel de vie. Mais elle nécessite de l'entraînement, c'est comme apprendre à jouer d'un instrument de musique ou se préparer pour un match de football.
Déjà très répandue depuis de nombreuses années dans les pays anglo-saxons, la pleine conscience suscite un intérêt croissant dans les pays francophones : la littérature sur le sujet s'enrichit et nombre de séminaires et stages d'initiation existent aujourd'hui en France comme en Belgique ou en Suisse.

De nos jours, la vie des enfants et des adolescents - comme celle des adultes qui les entourent - est remplie de toutes sortes d'exigences et de sollicitations au rythme parfois effréné. Jeux vidéo, télévision, smartphones, ordinateurs... les écrans sont nombreux, les enfants et les adolescents font plusieurs choses à la fois et ont de plus en plus d'activités, ils sont dans le zapping permanent. Les neurosciences montrent que l'esprit a une puissante capacité d'attention et d'évolution ; or avec le zapping, l'occupation perpétuelle, le cerveau s'entraîne à être inattentif. Ainsi, l'attention devient volatile, la place pour la créativité se réduit, la fatigue (physique et mentale) s'installe, pouvant entraîner des difficultés de concentration, de l'agitation, des troubles du sommeil et de l'humeur, voire de l'anxiété.

La recherche scientifique occidentale aujourd'hui en pleine expansion sur la pleine conscience montre l'intérêt auprès des enfants et des adolescents de cette approche douce et efficace. Ces recherches portent sur l'équilibre émotionnel (lequel favorise les apprentissages), la capacité de pouvoir se recentrer et trouver des solutions face aux conflits et difficultés, la qualité des relations avec les autres, les capacités d'attention et de concentration.

Sans oublier l'intérêt pour les parents et enseignants de pratiquer eux-mêmes la pleine conscience... ne dit-on pas que de tous les métiers du monde, l'art d'être parent – ou enseignant - est le plus difficile ?!
 

Logo